Partenaires




Rechercher


Accueil du site > Le BETA > Présentation > Accords internationaux finalisés

Accords internationaux finalisés

LEA- KSI

Le BETA et l’ISI ont profité de la signature en 2004 d’un accord cadre de coopération entre le CNRS et la Fraunhofer Gesellschaft pour formaliser leur rapprochement institutionnel, sous forme d’un Laboratoire européen associé (LEA) intitulé Knowledge, Science and Innovation" (KSI - Connaissance, science et innovation).

En 2006, le MPI en Economie de Iéna a formellement rejoint le LEA KSI.

Ce LEA permet aux laboratoires de renforcer et de structurer une coopération de longue date qui s’appuie sur de nombreux projets menés en commun dans le passé, très souvent dans un cadre européen élargi (TIPIK, CONVERGE, RETINE, KEINS, DIME etc…) et conduits sur un large spectre de sujets : de la comparaison des systèmes de production au début des années 90, de l’économie expérimentale, l’entrepreneuriat aux politiques régionales de recherche et d’innovation et à la diffusion des innovations dans l’industrie manufacturière.

Les thématiques qui se situent à cette interface sont :

 Enjeux théoriques et méthodologiques d’une économie basée sur les connaissances L’ambition du LEA est de contribuer au développement de l’articulation de ces nouvelles dimensions au niveau de la firme, ce qui constitue un des champs de réflexion les plus dynamiques actuellement, et dont les applications potentielles transcendent plusieurs frontières disciplinaires. Cette réflexion se poursuit sur la micro–économie cognitive qui centre l’analyse sur les processus d’échange, d’articulation et de création de connaissances entre acteurs. Un autre volet de la théorie de la connaissance est l’économie des réseaux. Ce champ de recherche est d’autant plus fructueux qu’il autorise des convergences d’approches. Il permet également de mobiliser l’expertise du LEA en économie expérimentale

 Etudes empiriques de la diffusion des technologies et de la création de connaissance L’ISI développe depuis près de 10 ans une enquête sur l’émergence et la diffusion de nouvelles formes organisationnelles et de l’usage de nouvelles technologies dans l’industrie manufacturière : il s’agit du projet European Manufacturing Survey : EMS. Un des projets majeurs de cet axe est de participer à l’extension internationale de cette enquête (en France, mais aussi dans d’autres pays européens, aux USA, au Japon, en Turquie et en Corée du Sud par ex.). Cette enquête (actuellement bi-annuelle) offre des données comparatives très novatrices sur l’adoption par les entreprises de nouvelles formes organisationnelles, sources importantes de compétitivité dans des économies basées sur les connaissances. La configuration du LEA est particulièrement propice à l’élaboration d’un questionnement théorique commun et à la mise en œuvre d’un travail économétrique précis

 Systèmes régionaux d’innovation. L’analyse des réseaux d’innovation conduit nécessairement à la question du (ou des) territoire(s) et de leur rôle dans le développement des innovations et plus généralement dans la croissance économique. Ainsi progressivement, une dimension territoriale s’est ajoutée aux recherches du BETA alors que l’ISI et le MPI possèdent une tradition plus ancienne de l’analyse de cette dimension. En matière d’analyse des politiques, l’accent porte sur l’articulation des niveaux de gouvernance : par quels mécanismes institutionnels ou spontanés les acteurs de niveaux local, régional, national et européen accordent-ils leurs interventions sur un territoire donné ? Dans quelle mesure peut-on parler de répartition des tâches (entre politiques technologiques et scientifiques, entre formation et recherche, etc.) ? Quel est le degré de pro-activité des autorités régionales et leur compétence par comparaison avec les administrations centrales ?

Le LEA devrait permettre d’intensifier les échanges et la mobilité du personnel, d’inscrire la dimension comparative dans tous les projets entrepris en commun, de créer des lieux de rencontres réguliers à différents niveaux (doctorants, chercheurs), d’offrir des formations communes et de mieux répartir les efforts de part et d’autre, d’enrichir les banques de données de chacun des partenaires et de s’associer de façon plus intégrée pour rédiger des demandes de soutien auprès des autorités nationales, comme des autorités supra-nationales, en particulier européennes.

Liens :
Institut Fraunhofer ISI
Max Plank Institute für Ökonomik

 

DIME

DIME : European Netwok of Excellence under FP6 of the European Union

Coordinateurs : Patrick Llerena, Bart Verspagen

BETA DIME (Dynamics of Institutions and Markets in Europe) is a network of social scientists in Europe from 48 research institutes in 17 countries (representing some 350 researchers), working on the economic and social consequences of increasing globalization and the rise of the knowledge economy.

DIME is sponsored by the 6th Framework Programme of the European Union. The network brings together a wide variety of scholars, from economics, geography, sociology, history, political science and law.

DIME is a formal organization, of which academic research units (typically universities or other public research organizations) can become members. However, most of the activities in the network are open to scholars from outside the DIME membership list.

Structure of the Joint programme of activities :

Research activities :

Research Action Line 1 : Dynamics of Individual and Organisational Knowledge in a Regional Context

Research Action Line 2 : The Creation, Accumulation and Exchange of Knowledge in Networks, Sectors and Regions

Research Action Line 3 : Dynamics of Knowledge Accumulation, Regional Cohesion and Economic Policies : a Micro-to-Macro Approach

Structural activities :

Structural Activity Line 1 : Integrating and Developing Training Activities Associated with DIME

Structural Activity Line 2 : Developing the Information Structure of DIME

Structural activity line 3 : Dissemination to and Interaction with Stakeholders

Liens :
Website DIME
A compac overview of DIME (pdf)
 

 

Modifier cet article