Partenaires




Rechercher


Accueil du site > Actualités > Workshop Schumpeter, Hayek et la théorie autrichienne du cycle : approches renouvelées

Workshop Schumpeter, Hayek et la théorie autrichienne du cycle : approches renouvelées

Nancy, du 26 au 27 mai 2011.

A la Faculté de Droit, Sciences Economiques et Gestion de Nancy (13 Place Carnot - Amphi DR02).

La récente crise des subprimes a été l’occasion d’ouvrir une nouvelle réflexion sur les théories et l’analyse des cycles. Nombre d’économistes ont vu dans l’événement le résultat de l’inefficacité ou de l’absence de régulation des marchés financiers. Mais la crise a aussi mis en évidence l’importance des mécanismes de création monétaire, l’opacité des bilans bancaires et l’incapacité de délivrer un prix à une ignorance dont on ignore les contours.

Toutes ces caractéristiques trouvent une conséquence inattendue, à savoir celle de remettre à l’honneur l’école autrichienne d’économie et plus particulièrement ses deux figures les plus emblématiques : Joseph Alois Schumpeter (1883-1950) et Friedrich Hayek (1899-1992). Schumpeter est le premier à avoir envisagé la figure de l’entrepreneur comme un élément moteur des fluctuations cycliques ; grand adversaire des politiques macroéconomiques keynésiennes, Hayek a reçu le prix Nobel en 1974 pour sa théorie des crises. Si celle-ci a été élaborée dans les années 1930, ses enseignements ont inspiré nombre de travaux contemporains et ont gardé toute leur actualité. On reconnaît depuis la portée et l’originalité analytique d’une pensée riche et complexe, articulée autour d’un simple constat : toute réflexion sur le problème de la coordination doit prendre en compte une contrainte fondamentale, l’ignorance des acteurs.

La tradition économique autrichienne, sans pour autant échapper à son statut d’hétérodoxie, fait ainsi l’objet d’un intérêt croissant. L’année 2011 qui coïncide avec le 70ème anniversaire de la parution de la Pure Theory of Capital de Hayek, constitue une excellente opportunité de réexaminer les caractères de la théorie autrichienne du cycle et d’en actualiser les approches. Elle représente aussi une occasion d’aborder les fluctuations cycliques sous différents angles novateurs, notamment par l’utilisation des techniques économétriques modernes.

Programme et bulletin d’inscription

 

Modifier cet article