Tout ce que vous devez savoir sur le métier de modéliste freelance

Tout ce que vous devez savoir sur le métier de modéliste freelance

Qu’est-ce qu’un modéliste freelance ?

Parmi les métiers du secteur de la mode, c’est celui du modéliste qui consiste en la création du patron des vêtements imaginés et dessinés par un styliste. Plusieurs professionnels se lance de cette voie, ils proposent diverses prestations. Sur le site estherbancel-lab.com par exemple, vous trouverez des prestations freelance de patronage 2D ou 3D.

Découvrez comment exercer cette profession de modéliste en tant que freelance, c’est-à-dire indépendamment de toute entreprise.

Modeliste freelance en espace coworking

Que fait le modéliste en général ?

Le modéliste est chargé de réaliser le patron de chaque vêtement dessiné par un styliste en se basant sur les croquis et le cahier de charge de ce dernier. Ainsi, les modélistes mettent en forme les créations des stylistes et les matérialisent en 3D.

Après avoir créé son premier patron, le modéliste fournit la gradation pour toutes tailles. Autrement dit, il propose des grilles de mesure pour ajuster le patron à toutes les tailles, ceci généralement à l’aide de logiciels conçu pour ce faire.

Le modéliste effectue aussi la mise au point du premier produit provenant de la chaîne de production. Il doit s’assurer que toutes les mesures qu’il a demandées sont respectées sur ce modèle. Il accompagne chacun de ses patrons d’un dossier technique pour que le vêtement puisse être produit en quantité industrielle.

Quels avantages à travailler en tant que modéliste freelance ?

Les modélistes débutants sont difficilement embauchés dans ce secteur artistique qu’est la mode. Mais vous pouvez vivre de ce métier une fois que vous commencez à faire vos preuves.

En savoir + :  Comment savoir si la mutuelle est obligatoire ?

Vous pouvez gagner un salaire entre 2000 € et 5000 € lorsqu’une maison de couture ou un prêt-à-porter vous recrute. Mais si vous travaillez indépendamment de toute entreprise, vous gagnerez beaucoup plus.

En effet, vous êtes payé par prestation en tant que modéliste freelance. Par exemple, vous gagnerez en moyenne 400 € juste pour la création d’un patron sur demande. Pour d’autres services comme le moulage par exemple les tarifs pratiqués par les freelances sont aussi intéressants.

Cependant, en tant que votre propre patron, c’est à vous de trouver vos clients sur des plateformes spécialisées de freelance.

Quelles sont les techniques utilisées par le modéliste pour quitter du dessin du styliste au patron ?

Les modélistes utilisent diverses techniques pour passer du dessin au patronage.

Commençons par le moulage qui est une technique utilisée en haute couture. La toile est placée par le modéliste sur un mannequin pour réaliser le prototype devant servir de modèle. C’est pour cette raison que l’on désigne parfois ce dernier par toiliste. Il coupe donc la toile, l’ajuste, l’épingle et la drape pour matérialiser le dessin du styliste.

Les patrons sont désormais réalisés par les modélistes à l’aide de logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur (CAO et DAO). Les logiciels les plus utilisés sont les suivants : Clo 3D, Vetigraph et Lectra-modaris. Ils utilisent parfois le logiciel Excel pour élaborer les fiches techniques de leurs patrons.

espace coworking

Quelle formation pour devenir modéliste freelance ?

Il est requis le Bac pro métiers de la mode afin d’exercer ce métier. Plusieurs autres formations supérieures vous permettront aussi de l’exercer.

  • Il s’agit d’abord du Bac+2 avec les spécialités suivantes : métiers du textile, vêtement, ou chaussure et maroquinerie.
  • Ensuite de la licence pro avec les spécialités : modélisme et stylisme de mode ou styliste, modéliste, designer textile.
  • Enfin du master ingénierie textile ou du master management et innovation dans la mode.
En savoir + :  Comment partir en voyage d'affaire en Australie ?

Quelles sont les compétences requises pour devenir modéliste freelance ?

La maîtrise de la langue anglaise ainsi que celle de toute la chaîne de fabrication d’un vêtement représentent de précieux atouts. Vous devez acquérir des compétences en dessin que ce soit à la main ou sur l’un des logiciels CAO et DAO cités ci-haut.

Vous devez pouvoir travailler en équipes étant donné que vous collaborerez avec d’autres professionnels du secteur de la mode comme le styliste. Sachant qu’un prototype n’est généralement pas validé au premier essai, vous devez également être rigoureux, précis, curieux et patient pour réussir. Rappelez-vous que la créativité doit faire partir de votre quotidien dans ce métier.

Vous devez aussi respecter les délais que vous fixez à vos clients en tant que freelance pour construire votre image de marque.

Rate this post

Laure

Laure, rédactrice dans le domaine de la santé, chirurgie et mutuelle. Je m'intéresse également au changement climatique.