Comment fonctionnent les banques centrales ?

Comment fonctionnent les banques centrales ?

D’où vient la liquidité des banques ?

Le système financier de chaque pays est régi par une réglementation et de nombreuses lois. La tâche de faire respecter cet arsenal juridique incombe aux banques centrales. Ces banques sont des institutions qui procèdent à la supervision de la marche du marché financier, jouent le rôle de régulateur et de stabilisateur en ce qui concerne le taux d’inflation, les crédits ainsi que la surveillance du degré du respect des réglementations du risque. En cas de crise de difficultés de l’économie et des banques, c’est la banque centrale qui joue le rôle de préteur pour les banques. Comment procède donc la banque centrale dans la création monétaire ?

liquidité en banque

Avant de répondre à cette question, il convient au préalable de définir ce qu’est une banque centrale. C’est une institution qui est chargée par les autorités politiques d’un pays ou d’un État d’appliquer et mettre en œuvre la politique monétaire en adéquation avec les objectifs de l’économie. Cette définition nous renvoie donc à la création monétaire par la banque centrale et à la fixation du taux d’intérêt. Parmi les banques centrales les plus visibles, on peut vous citer la Banque centrale européenne (BCE) qui supervise l’activité financière des 19 pays de l’UE, dont la France, utilisant la monnaie unique Euro.

Comment fonctionne la création monétaire ?

Pour commencer, il faut souligner que les banques centrales ne créent pas la monnaie. La création de la monnaie incombe réellement aux banques commerciales. Ces banques sont habilitées à recevoir les dépôts et octroyer des crédits. Que font donc les banques centrales ? Leur rôle consiste à créer ce qui est appelé communément la “monnaie banque centrale”. En plus de cela, les banques centrales s’assurent de la bonne marche du marché interbancaire, et ce, à travers l’approvisionnement des banques commerciales en liquidités. Un “financement” qui permet à ces banques d’effectuer les paiements nécessaires et d’octroyer des crédits à l’économie. Toutefois, il faut noter que cette monnaie n’est détenue que par les banques. Elle est utilisée pour les paiements entre elles afin de fournir des crédits, elle ne circule donc pas dans les différents compartiments économiques.

En savoir + :  Tout savoir sur la fermeture d'un compte bancaire

La production des billets

Les banques centrales possèdent également à la production des billets et de la monnaie fiduciaire qui circule dans l’économie réelle. Cette monnaie est émise par la banque centrale pour qu’elle puisse être distribuée par les banques commerciales sous forme de crédits, et d’autres financements au profit des particuliers, des ménages et des entreprises.

La création monétaire peut se faire aussi via d’autres mécanismes à la disposition de l’État ou de la banque centrale.

D’autres mécanismes de la création monétaire

C’est le cas notamment de la planche à billets. Ce terme courant désigne le fait de recourir à l’impression de manière effrénée des billets de banque afin d’augmenter les liquidités sur le marché. Mais, en des termes plus précis, il s’agit de la décision de financer le déficit public en créditant le compte de l’État d’un crédit en contrepartie d’une rémunération sur une période donnée. Cette pratique peut conduire vers un gonflement de la masse monétaire. Une situation qui comporte des risques sur le taux d’inflation, les prix, la stabilité du marché et de l’économie. Cette planche à billets peut aussi prendre la forme d’une politique monétaire non-conventionnelle.

marché financier

Des solutions secondaires

Dans la complexité de la création monétaire par les banques, il existe plusieurs situations avec lesquelles les banques centrales se financent. La BCE, à titre d’exemple, peut acheter des obligations émises par la France sur le marché primaire et les payer par des liquidités qu’elle crée. Par la suite, le Trésor public pourra utiliser cet argent pour faire face à une crise, une hausse de prix ou maîtriser le taux d’inflation et octroyer des crédits à des opérateurs.

En savoir + :  Peut-on calculer son taux d'intérêt d'un crédit immobilier seul ?

Il faut souligner enfin que les banques centrales disposent d’autres outils de financement et de création monétaire. Ce sont des moyens secondaires destinés aux situations exceptionnelles ou pour différents objectifs de l’économie. L’État peut décider d’utiliser le déficit budgétaire ou l’achat des devises sur le marché international. Par la suite, la banque peut créditer le compte de son client avec ces ressources et crée de la monnaie.

5/5 - (5 votes)

Laure

Laure, rédactrice dans le domaine de la santé, chirurgie et mutuelle. Je m'intéresse également au changement climatique.