Qu’est-ce qu’un bon conseiller en banque ?

Qu’est-ce qu’un bon conseiller en banque ?

A quoi sert un conseiller en banque ?

Vous êtes mécontent de votre conseiller bancaire et souhaitez changer de banque ? Nous allons vous expliquer qu’il n’est pas nécessaire de changer de banque si seulement, votre conseiller d’agence ne vous satisfait pas.

Qu’est-ce qu’un conseiller bancaire ?

Un conseiller bancaire, est un professionnel travaille dans le domaine de la Banque. Sa fonction essentielle consiste à assister les clients de l’agence bancaire dans la gestion de leur patrimoine financier. Il peut être nommé de différentes façons selon les établissements bancaires tels que, attaché de clientèle ou chargé des relations client.

rendez vous avec un conseiller

Le rôle d’un conseiller d’une banque

La mission principale d’un conseiller clientèle est de réaliser les meilleurs placements financiers en faveur de la banque, mais également en faveur de ses clients. Pour ce faire, le conseiller bancaire se doit :
• De prospecter et constituer une clientèle de particuliers et de professionnels pour la banque
• De conseiller, d’orienter, et de proposer aux clients de la banque, les solutions les plus adaptées à leur situation financière
• D’estimer et surveiller la tendance des marchés
• De gérer et développer son “portefeuille client” afin de répondre au mieux aux objectifs de ventes fixés, par la banque.

Deux types de conseillers bancaires

1. Le conseiller clientèle particuliers

Ce type de conseiller bancaire doit rechercher, conseiller, fidéliser une clientèle qui sera composée de particuliers. Le conseiller clientèle pour particuliers, devra connaître parfaitement des produits et les services que l’établissement propose. Il devra également avoir une parfaite connaissance de ses clients, dont il est l’interlocuteur dans le but d’aider le client et trouver la solution la plus rentable pour celui-ci, mais également pour la banque. Il administre les dossiers bancaires concernant les crédits des particuliers, dirige les mouvements des comptes, présente de nouveaux produits, négocie les autorisations de découvert et intervient en cas d’incident financier.

En savoir + :  Quel compte bancaire pour trader ?

2. Le conseiller clientèle professionnels

Ce conseiller bancaire coopère auprès d’une clientèle de professionnels (artisans, commerçants, etc.) en les conseillant sur la gestion de leur argent. Il offre, de la même façon que pour des particuliers, les meilleurs produits et les plus adaptés aux besoins de ses clients. Le conseiller doit appréhender et comprendre les besoins de financement des professionnels, gérer les risques et adapter au mieux les services en négociant auprès des spécialistes internes tels que les banques privées, l’assurance, le crédit

Changer de conseiller bancaire, comment cela se passe ?

Il sera tout à fait envisageable de changer de conseiller bancaire avant de changer de banque. En effet, si le client est satisfait de sa banque et des services proposés, mais ne souhaite pas continuer avec son conseiller, le client aura la possibilité de faire une demande de changement de conseiller, et rester dans la même agence. Il ne sera pas nécessaire de justifier auprès de l’agence le motif du changement. Cela peut être pour incompétence ou simplement parce que le client se sent mal à l’aise avec le conseiller de l’agence. Dans tous les cas, il ne sera pas demandé de justifier son choix auprès de l’agence. Afin de procéder à ce changement, il faudra faire la demande par une lettre ou un e-mail au directeur d’agence, en stipulant le désir de changement de conseiller.

Conseiller en action

La médiation bancaire

Un médiateur bancaire, appelé également, médiateur à la consommation, est une personne chargée d’aider le dialogue entre la banque et son client lors d’un conflit, qui ne serait pas possible de régler avec la banque. En France, la médiation bancaire est un service gratuit destiné aux clients particuliers d’une banque afin de procéder à la résolution d’un litige bancaire, à l’amiable, qui aura pour objectif d’éviter un recours à la justice. Ce service est gratuit et le médiateur doit bien sûr être indépendant de la banque afin d’être impartiale.

5/5 - (2 votes)

Laure

Laure, rédactrice dans le domaine de la santé, chirurgie et mutuelle. Je m'intéresse également au changement climatique.